Ipdal

LogoTransparent
  • Português
  • Français
  • English
  • Español

Partager

Les chefs d'État et de gouvernement discutent de la triangulation

L’IPDAL réunit les anciens et actuels présidents, premiers ministres et ministres d’Amérique latine, d’Europe et d’Afrique.

L’Atlantique Sud doit être renforcé, plus que jamais, pour équilibrer l’émergence du Pacifique et l’incertitude de l’Atlantique Nord.

C’est l’un des principaux messages des participants à la VIIe Rencontre « Triangle stratégique : Amérique latine – Europe – Afrique », organisée par l’IPDAL les 14 et 15 mai.

L’initiative, co-organisée avec le SEGIB et la Caixa Geral de Depóstiso, a réuni des personnalités telles que les actuels ministres des Affaires étrangères de l’Espagne, Alfonso Dastis, et de l’Argentine, Jorge Faurie, qui ont envoyé un message vidéo, l’ancien président de l’Argentine Federico Ramón Puerta, l’ancien secrétaire général ibéro-américain Enrique Iglesias, l’ancien Premier ministre de Roumanie Petre Roman, l’ancien capitaine régent et plus jeune chef d’État du monde Vanessa d’Ambrosio et la secrétaire d’État à l’internationalisation du Portugal, en plus aux ministres des Affaires étrangères comme Susana Malcorra, José García Belaunde, Luiz A. Figueiredo Machado, Guillermo Fernández de Soto ou António Martins da Cruz, parmi les titulaires d’autres portefeuilles ministériels comme Diego Aulestia, Daniel Proença de Carvalho, Fathallah Oualalou, Jorge Moreira da Silva.

Étaient également présents la secrétaire exécutive de la CPLP et ancienne première ministre de São Tomé Maria do Carmo Silveira, la directrice du Parlement européen à Lisbonne, la directrice du Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe, les plus importants groupes de réflexion et des fondations de pays comme l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, le Maroc, ainsi que des institutions et des entreprises telles que TAP, la Banque européenne d’investissement (BEI), la Fondation Konrad Adenauer, le Real Instituto Elcano (RIE), SACO, Grupo Sousa, le Université européenne, Port de Sines, Amadeus, Uría Menéndez – Proença de Carvalho, Banque interaméricaine de développement (BID), Organisation des États ibéro-américains (OEI), Indra, Société de développement de Madère, Mairie de Cascais, la Fondation Calouste Gulbenkian (FGC) et Globalmedia.

Des organisations telles que la CAF – Banque de Développement de l’Amérique Latine, l’Organisation Internationale de la Jeunesse, l’Institut Royale des Études Stratégiques (IRES), la FIRMA, l’Institut pour les Relations entre l’Union Européenne, l’Amérique Latine et les Caraïbes (IRELAC) étaient également présentes. , l’OCP Policy Center, l’Union des capitales de langue portugaise (UCCLA), Forum 2000, Fundación Carolina, Fundación Academia Iberoamericana y Europea de Yuste et l’Université des Nations Unies.

Les cinq thèmes suivants ont été abordés, répartis en tables rondes : Jeunesse et participation citoyenne ; Partenariats stratégiques ; Villes et économie numérique ; Infrastructures et transports ; Diplomatie et dynamique régionale ; Culture, sciences et éducation.

Retrouvez toutes les photos de l’événement en cliquant ici ou en suivant le lien : https://www.facebook.com/pg/IPDAL-Instituto-para-a-Promo%C3%A7%C3%A3o-da-Am%C3%A9rica-Latina-e-Cara% C3 %ADbas-136776496378103/photos/?tab=album&album_id=1714712715251132