Ipdal

LogoTransparent
  • Português
  • Français
  • English
  • Español

Partager

IPDAL et Ambassadeurs reçus par le Président du Gouvernement des Açores

En visite officielle aux Açores, la délégation a également été reçue par le Représentant de la République et les Maires de Ponta Delgada et Angra do Heroísmo. Le 3 décembre, les ambassadeurs d’Amérique latine, accompagnés du président et du secrétaire général de l’IPDAL, ont entamé une visite officielle dans la région autonome des Açores. Sur l’île de São Miguel, la délégation a été reçue en audience par le président de l’IPDAL. Gouvernement de la Région des Açores et plus tard par le Maire de Ponta Delgada. Un Forum d’Affaires a également été organisé, avec le soutien de la Caixa Geral de Depósitos, afin de faire prendre conscience du potentiel d’investissement qui existe dans ces pays et de clarifier les éventuels doutes des hommes d’affaires açoriens concernant l’environnement des affaires en Amérique Latine.

Le 5, les ambassadeurs et l’IPDAL ont commencé leur programme sur l’île de Terceira, après avoir été invités par l’APAVT – Association portugaise des agences de voyages et de tourisme – pour un déjeuner avec le secrétaire d’État au Tourisme. Par la suite, la délégation a été reçue par le maire d’Angra do Heroísmo et a assisté à l’ouverture officielle du XXXIXe Congrès national de l’APAVT.

Lors du Congrès, l’IPDAL a organisé un stand pour promouvoir les pays d’Amérique latine, inauguré par les ambassadeurs, le secrétaire d’État au Tourisme, Adolfo Mesquita Nunes, ainsi que le président et le secrétaire général de l’IPDAL.

Les Ambassadeurs ont également été invités par le Représentant de la République pour un déjeuner à la résidence officielle. Un deuxième Forum d’Affaires s’est tenu sur l’île de Terceira dans le même but de clarifier les doutes des hommes d’affaires et d’encourager l’intérêt des investisseurs en Amérique Latine.

La visite officielle s’est terminée le 7 décembre et a été marquée par un grand intérêt de la part des autorités institutionnelles, des hommes d’affaires et de la presse des Açores.