Ipdal

LogoTransparent
  • Português
  • Français
  • English
  • Español

Partager

IPDAL en Colombie

L’IPDAL était en Colombie, le 2 novembre, pour participer à un séminaire organisé par Proexport – l’organisme responsable des exportations, des investissements et du tourisme de ce pays – pour une délégation d’hommes d’affaires portugais, dans le cadre d’une mission organisée par le ministère des Affaires étrangères et l’AICEP.

Lors de la séance d’ouverture, le ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme de Colombie, Sergio Diaz Granado, et le ministre d’État et des Affaires étrangères du Portugal ont pris la parole. Paulo Portas a souligné la nécessité pour le Portugal d’exporter pour surmonter la grave crise dans laquelle il se trouve et a souligné l’Amérique latine comme une zone d’intérêt fondamental pour le pays. L’IPDAL a profité de l’occasion pour se faire connaître auprès d’un plus grand nombre d’hommes d’affaires portugais qui reconnaissent déjà le potentiel de la région latino-américaine comme destination d’investissement, d’exportation et d’internationalisation. Outre le membre du Conseil d’administration, Filipe Domingues, étaient également présents. , font partie de la délégation, le président du Conseil consultatif, Paulo Ramos, président-directeur général de Softlimits, et le membre du Conseil consultatif, Jorge Costa, administrateur du groupe Visabeira.

IPDAL EN COLOMBIE IPDAL est en Colombie le 2 novembre, dans le cadre d’un séminaire organisé par Proexport – l’entité colombienne chargée des exportations, des investissements et du tourisme – pour une délégation d’hommes d’affaires portugais, dans le cadre d’une mission organisée par le ministère des Affaires étrangères et par AICEP. Lors de la séance d’ouverture, le ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme de Colombie, Sergio Diaz Granado et le ministre d’État et des Affaires étrangères du Portugal sont intervenus. Paulo Portas a souligné la nécessité du Portugal d’exporter pour sortir de la grave crise à laquelle l’Amérique latine est confrontée et a souligné comme une zone d’intérêt fondamental pour le pays le potentiel de la région latino-américaine comme destination d’investissement, d’exportation et d’internationalisation. Outre mon membre du Conseil d’administration, Filipe Domingues, étaient également présents dans la délégation le président du Conseil consultatif, Paulo Ramos, président-directeur général de Softlimits, et son frère du Conseil consultatif, Jorge Costa, administrateur du Groupe Visabeira.