Ipdal

  • Português
  • Français
  • English
  • Español
  • Português
  • Français
  • English
  • Español

Partager

L'Équateur et la Bolivie mènent l'amélioration des indicateurs socio-économiques

Selon l’étude Latinobarómetro, l’Équateur et la Bolivie sont les pays de la région qui ont enregistré les progrès socio-économiques les plus significatifs.

Ces progrès sont relatifs à la perception du public et, globalement, ces deux pays ont pu améliorer leurs indicateurs.

Selon l’étude d’opinion publique – qui suit depuis 20 ans l’évolution de la démocratie, de l’économie et de la société en Amérique latine – l’Équateur est le pays où la majorité des citoyens comprennent que la répartition des richesses est équitable (49% de la population). . En Bolivie, ce chiffre s’élève à 42 %.

En ce qui concerne la perception de l’insécurité, les chiffres positifs se distinguent en Équateur et au Nicaragua, pays où moins de la moitié de la population ne se sent pas en sécurité.

L’Équateur est également en tête du classement pour la qualité de la démocratie – 56 % de la population estime qu’elle est gouvernée pour le bien de la société – suivi par l’Uruguay, la Bolivie, le Nicaragua, l’Argentine et la République dominicaine.

Les résultats de l’étude indiquent que les pays ayant les gouvernements les plus transparents de la région sont l’Uruguay (61%) et l’Équateur (59%). Conformément à cette idée, 50 % de la population équatorienne estime que le pays a fait des progrès dans la réduction de la corruption.
L’enquête Latinobarómetro est réalisée depuis 20 ans par la société Latinobarómetro, basée au Chili et soutenue par la BID et la CAF.