Ipdal

LogoTransparent
  • Português
  • Français
  • English
  • Español

Partager

Le Paraguay reçoit le feu vert de la CPLP

Les États membres de la Communauté des pays de langue portugaise ont accepté la candidature présentée par le gouvernement d’Asunción.

C’était pendant la IXème Rencontre « Triangle Stratégique : Amérique Latine – Europe – Afrique » , organisée en juillet 2020 par l’IPDAL, que le Ministre des Affaires étrangères du Paraguay a annoncé la présentation de la candidature au statut d’Observateur associé. Selon Antonio Rivas Palacios, « la CPLP est le meilleur moyen d’atteindre l’Afrique, de conclure des accords d’association et des alliances économiques ».

Le 24 septembre 2020, le Comité consultatif permanent de la CPLP a confirmé que les États membres ont « évalué favorablement » la candidature paraguayenne. Le processus peut maintenant avancer jusqu’au Sommet des chefs d’État et de gouvernement, qui doit ratifier l’avis rendu aujourd’hui.

Pour le président de l’IPDAL, « il s’agit d’un autre grand pas, qui rapproche réellement les pays d’Amérique latine du bloc lusophone. L’intérêt du Paraguay pour la CPLP, ainsi que son acceptation par les pays lusophones, renforce encore l’engagement de l’Institut à accroître la dynamique politique, diplomatique et économique entre les deux régions. C’est aussi le signe que nous faisons bien notre travail et que le message de l’IPDAL est entendu par les plus hauts décideurs, tant en Amérique latine qu’en Afrique ».

L’Uruguay, le Chili et l’Argentine sont les autres pays d’Amérique latine déjà officiellement admis dans le groupe des 12 États et organisations internationales observateurs associés de la CPLP.

Depuis 2016, l’IPDAL est également observateur consultatif communautaire.