Ipdal

  • Português
  • Français
  • English
  • Español
  • Português
  • Français
  • English
  • Español

Partager

La croissance mondiale ralentit

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit qu’en 2019, la croissance économique mondiale sera de 3 %, la plus faible de la dernière décennie.

Ce chiffre est une conséquence du ralentissement de la croissance des principales économies mondiales observé au second semestre 2018, combiné à une légère augmentation au cours des six premiers mois de cette année, reflétant également les conséquences de la guerre commerciale entre la Chine et les États Unis.

Selon le Perspectives de l’économie mondiale Selon les prévisions publiées par le FMI en octobre 2019, ces prévisions sont encore un effet direct de la faiblesse de la croissance, voire de la récession, dans des économies sous pression.

En ce qui concerne les marchés en 2019, un ralentissement marqué et généralisé a pu être observé dans le secteur industriel, ainsi que dans le commerce international, en raison de facteurs tels que la hausse des droits de douane et l’incertitude quant aux politiques commerciales des plus grandes économies, ce qui a fini par nuire. investissements.

La prévision du Fonds pour 2020 est que la croissance mondiale s’améliorera raisonnablement, à 3,4 %, mais cette augmentation est précaire. Les économies avancées devraient ralentir à environ 1,7 % et les économies de marché émergentes et en développement devraient accélérer à 4,6 %. Ces progrès sont justifiés par la reprise de certains indicateurs positifs sur des marchés comme la Turquie, l’Argentine et l’Iran, ainsi que par la croissance de pays comme le Brésil, le Mexique, l’Inde, la Russie et l’Arabie saoudite.