Ipdal

LogoTransparent
  • Português
  • Français
  • English
  • Español

Partager

Conférence Colombie-Portugal

Paulo Portas et Sergio Díaz-Granados étaient les invités d’honneur de la Ière Grande Conférence Colombie-Portugal.

L’ancien vice-premier ministre du Portugal a partagé son analyse des problèmes politiques et sociaux actuels en Amérique latine, en particulier en Colombie, envoyant un message de confiance dans les institutions démocratiques et la dynamique des différentes économies.

Paulo Portas a fait valoir que la Colombie est un exemple mondial de réussite politique, diplomatique et économique, raison pour laquelle elle devrait continuer à figurer sur le radar des investissements et du commerce portugais.

L’ancien ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme de Colombie a expliqué le processus de croissance économique durable que le pays a entrepris au cours des dernières décennies, notamment dans l’augmentation et la diversification des investissements directs étrangers.

L’actuel directeur exécutif de la Banque interaméricaine de développement pour la Colombie et l’Équateur a été l’un des principaux dirigeants politiques du pays, au cours de la phase d’investissement portugais le plus intense sur ce marché.

La Conférence comprenait une table ronde à laquelle ont participé le directeur des relations institutionnelles de Jerónimo Martins, le directeur des nouveaux projets du groupe ETE, le responsable de ProColombia pour le Portugal et l’Espagne et le directeur de la Chambre de commerce luso-colombienne.

Le secrétaire général de l’IPDAL a présenté un rapport sur l’évolution des relations économiques bilatérales entre le Portugal et la Colombie depuis la signature de l’accord de libre-échange avec l’Union européenne, en soulignant les chiffres les plus récents et les secteurs qui ont le plus bénéficié de cette relation.

Le directeur de ProColombia pour l’Europe a également présenté le contexte actuel des investissements étrangers, du commerce et du tourisme en Colombie.

L’initiative est le fruit d’une co-organisation entre l’IPDAL et l’Ambassade de la République de Colombie, avec le soutien et l’enthousiasme particuliers de l’Ambassadrice María Elvira Pombo.